:o)

Publié le par Antoine


Un jour de mai 2012, un vieux Monsieur est assis sur un banc de parc, face à la grille du coq du Palais de l'Élysée. Après quelques minutes, il se lève et va voir le Garde Républicain :

 - Bonjour monsieur, j'aimerais visiter l'Élysée et rencontrer le président Nicolas Sarkozy.
 
 Le Garde Républicain lui répond :

- Monsieur Sarkozy n'est plus président et il n'habite plus ici.
 
 Le vieux Monsieur s'en va sans dire un mot.....
 
 Le lendemain le vieux Monsieur est encore assis sur le banc de parc....il se lève, va voir le Garde Républicain et lui dit :

 - Je veux visiter l'Élysée et rencontrer le président Nicolas Sarkozy.
 
 Le garde lui dit :

- Monsieur Sarkozy n'est plus président et il n'habite plus ici......
 
 Le vieux Monsieur s'en va sans dire un mot.....
 
 Pour une troisième journée consécutive le vieux Monsieur est assis sur le même banc du parc et regarde toujours l'Élysée. Il se lève enfin et va voir le Garde Républicain et lui dit à nouveau :
 
 - J'aimerais visiter l'Élysée et rencontrer le président Nicolas Sarkozy.

 Le pauvre Garde Républicain est très embêté.

- Monsieur, ça fait 3 jours que vous me demandez de rencontrer Monsieur Sarkozy et ça fait 3 jours que je vous dis que Monsieur Sarkozy n'est plus président et qu'il n'habite plus ici... Est-ce qu'il y a quelque chose que vous ne comprenez pas ?
 
 - Non... Non..., dit le vieux Monsieur, c'est juste que ça me fait tellement plaisir de l'entendre dire...
 
 Alors le Garde Républicain se met au garde-à-vous, le salue et lui dit :

- À demain, Monsieur !




Ceci est un texte qui tourne pas mal sur divers sites et blog. Je n'en connais pas l'origine ni l'auteur, il semblerait qu'il ai commencé à pénétrer la toile autour d'avril dernier. Il est mignon et porteur d'espoir, sans honte je le fait tourner moi aussi à mon tour.

Publié dans Ailleurs sur le web

Commenter cet article

christine 16/05/2010 09:45



Bonjour Antoine,


J'ai lu votre commentaire sur mon blog, et je suis venue faire un tour. J'aime beaucoup vos photos, et cette petite histoire m'a mise de bonne humeur pour toute la journée...


Merci,


Christine