Dans la courbe d'un angle (2)

Publié le par Antoine




Dans la nuit du dix-sept au dix-huit février, il était deux heures écoulé de la nouvelle journée.
Je m’étais nourri d’alcool toute la nuitée sans m’en soulager un instant.
Certains débits de boisson respectant les dispositions légales avaient fermé leur commerce à une heure entendue.
Contraint, sans jamais être forcé, je sortais à l’heure dite.
À l’angle d’un trottoir et de la Plaine, l’envie définitive de vider ma vessie eue raison de mon éthique.
Je sortis donc ma bite entre trique et mollesse, suite aux montées et descentes de ma libido alcoolisée.
Enfin je m’allégeais en un flot épais, sympathique et soulageant.
La courbe de ma pisse me stupéfiait !





Marseille, le (défunt) New-York, 19 février 2000

Publié dans Mes textes

Commenter cet article

thoams 01/03/2009 15:22

Stupéfiant !

Antoine 01/03/2009 19:21



Rire