Ω

Publié le par Antoine



Il y a des matins
où les mots
se bousculent
pour enfin
se sentir couché

Il y a des matins
où les vers
à peine formés
se languisse
de ton regard

Il y a des matins
où le verbe
bouillone
et bougonne

Il y a des matins
où je ne veux
rien partager

Il y a des matins
pas même un poème

Il y a des matins
juste avec moi





La Tour d'aigues, 15 février 2009

Publié dans Mes textes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article