Auteur

Publié le par Antoine



Trop lontemps
sans paraître,
je ne veux
pas me porter
disparu.

Besoin
que l'on
me touche,
de sentir
le regard
d'autrui
bien
au-delà
d'une
perception
singulière.

Besoin
de voir
s'exquisser
désenchantement,
sourire
où même
raillerie
qui iraient
alimenter
un peu
de ma modeste
mégalomanie.

Narcisse
ce n'est pas
moi.
Moi,
je suis
seulement
le miroir
du monde.

Sans être
adulé,
je me
souhaite
reconnaissance,
et renaissance
dans chaque
émotion
de monsieur
et madame
tout le monde.

On a tous
besoin
d'hauteur
comme
moi.

 

 

Pertuis, dans un café, septembre 2005



Commentaire

oh oui on a besoin d'hauteur et d'auteur ! j'aime tes mots choisis et le rythme de ce poème mais j'apprécie surtout cette introspection, ce regard dans le mirroir ...qui nous renvoie à nous-même ! bravo !


Ecrit par : fidji | samedi, 17 janvier 2009

Publié dans Mes textes

Commenter cet article