VIII

Publié le par Antoine


 

Quand

certains

te sculptent

dans la

beauté

d'un art

éphémère,

je t'insulte

jusque

dans les entrailles

de mes semelles.

 

 

Montréal, décembre 2005

Commenter cet article