VIII

Publié le par Antoine


 

Quand

certains

te sculptent

dans la

beauté

d'un art

éphémère,

je t'insulte

jusque

dans les entrailles

de mes semelles.

 

 

Montréal, décembre 2005

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article